La bannière doit faire 1005 x 239 pixels

Comment ça va les filles?
Visibilité, santé, sexualité lesbienne: une campagne Yagg avec l'Inpes

Chats

Infections sexuellement transmissibles: Vos questions et les réponses de Clotilde Genon, de Sida Info Service sur le chat

Clotilde Genon:
Bonsoir à toutes et à tous. Merci à Yagg d’avoir créé cette campagne Comment ça va les filles? et de m’avoir invitée ce soir.

Val: Quelles sont les IST qu’on peut contracter lors de rapports sexuels entre femmes? Qu’en est-il du sida? Est-ce qu’il existe des données précises sur ce sujet?

Clotilde Genon: Premier élément de réponse: nous disposons de peu de données épidémiologiques sur la transmission d’IST entre femmes. Pour ce qui concerne le VIH, les données épidémiologiques montrent que les risques de transmission entre femmes sont très faibles. Pour ce qui est des IST, le fait d’être lesbienne n’immunise pas contre elles. Que ce soit dans le cadre de rapport avec des femmes ou pour celles qui en ont aussi avec des hommes ou avec des personnes trans’.

anonyme: Bonjour, existe-t-il une possibilité d’avoir une liste des gynécologues qui seraient sensibilisé-e-s par la prévention santé envers les lesbiennes, et qui n’occultent donc pas leur sexualité ?

Clotilde Genon: Malheureusement, il n’existe pas de liste « publique » de gynécos lesbo-friendly. En revanche, ce qui se pratique beaucoup, c’est l’échange d’adresses de gynécologues entre filles. Ce que je peux préciser, c’est que le suivi gynécologique peut être assuré par le médecin généraliste. Pour les Parisiennes, il existe un centre de santé sexuelle, qui s’appelle Le 190 situé 190 boulevard de Charonne dans le XXème, et où vous serez accueillies sans souci. L’adresse du site est: www.le190.fr

lalalann: si ma copine revient après une « aventure », ce sont donc les IST que je dois craindre en premier: lui demander de se tester avant toute reprise de notre relation ? c’est un peu refroidissant.

Clotilde Genon: Je ne serais pas aussi radicale sur cette demande de test. D’une part, il peut être bon d’échanger avec elle à ce sujet et de lui faire part de vos craintes. Par ailleurs, il n’existe pas un test de dépistage pour toutes les IST, certaines ne sont dépistées qu’au moment où il y a des signes cliniques, par exemple le Human Papilloma Virus (HPV).

astalie: Bonjour, quelles sont les ist les plus répandues chez les lesbiennes ?

Clotilde Genon: Il est difficile de répondre puisque nous avons peu de données épidémiologiques mais la dernière enquête « Contexte del a sexualité en France », de l’Inserm, semble montrer que les femmes qui ont des rapports sexuels avec des femmes sont particulièrement concernées par certaines IST, principalement les chlamydiae et le HPV.

luna: Pour celles qui habitent en Suisse romande, Santé PluriELLE tient une liste de gynécos friendly: www.sante-plurielle.ch)

Clotilde Genon: Merci pour cette information, c’est un exemple à suivre!

anonyme: Bonjour, je voudrais savoir où l’on peut se procurer des digues dentaires gratuitement ?

Clotilde Genon: Certaines associations fournissent gratuitement des digues dentaires, mais elles sont rares Par contre, il est possible d’en fabriquer une avec un préservatif masculin, qu’on trouve beaucoup plus facilement. C’est l’occasion de faire un atelier bricolage sexy :).

Luna: Bonjour, j’ai entendu des choses contradictoires sur le nettoyage des sex toys. Faut-il utiliser un produit particulier (lequel?) ou est-ce qu’un nettoyage avec du savon suffit? Et qu’en est-il des lubrifiants? Certains sont contre-indiqués avec les préservatifs, mais lesquels sont les plus adaptés ou à déconseiller par rapport à la santé vaginale? Merci beaucoup d’avance!

Clotilde Genon: Pour ce qui est du lubrifiant, on peut utiliser un lubrifiant à base d’eau ou de silicone. Pour ce qui concerne le nettoyage, cela dépend de la matière du sex-toy on peut généralement utiliser du savon, voire désinfecter avec de l’eau de javel diluée avec de l’eau. Le moins contraignant reste de protéger les sex-toys avec des préservatifs masculins. Pour rappel, il faut changer le préservatif si l’objet passe d’une partenaire à une autre, ou s’il passe de l’anus au vagin.

Zora: Est-ce qu’on peut attraper une hépatite avec des rapports entre femmes. Et si oui, laquelle est plus répandue?

Clotilde Genon: L’hépatite A, qui n’est pas une IST, mais peut se transmettre lors de situations sexuelles, comme l’anulingus, entre femmes. L’hépatite B aussi peut être transmise mais n’oublions pas que cette IST fait l’objet d’une vaccination. Pour ce qui concerne l’hépatite C, elle peut être transmise lors de rapports sexuels avec présence de sang. IL existe un vaccin contre l’hépatite A, actuellement recommandé pour les hommes gays, mais pas pour les femmes lesbiennes.

jo: Bonsoir. J’ai des amies qui sont engagées dans un projet de co-parentalité avec un couple gay. Je n’ai pas osé aborder la question avec elles mais je m’interroge sur les risques éventuels de transmission du VIH (dans le cadre d’ « inséminations artisanales »). Comment aborder ce sujet délicat sans remettre en cause la confiance nécessaire à tout projet de co-parentalité? Peut-on se baser uniquement sur la confiance, justement, si les garçons n’abordent pas eux-mêmes le sujet?

Clotilde Genon: Effectivement, c’est une situation dont on parle peu. Si la question du VIH n’est pas abordée par les futurs pères, on peut imaginer que la situation de confiance établie dans le cadre du projet de parentalité permet à vos amies d’aborder cette question et leurs inquiétudes avec eux. Il parait de toute façon important de pouvoir aborder ce sujet.

angecaro: bonjour! je voudrais savoir si les mycoses peuvent transmettre des infections? Et comment éviter de les attraper?

Clotilde Genon: Les mycoses ne sont pas des IST, elles sont dues à une modification de la flore vaginale et ne se transmettent pas d’une partenaire à l’autre. En revanche, elles peuvent survenir après des rapports sexuels, et notamment des rapports répétés On les constate souvent lors des changements de partenaires. Car c’est souvent l’occasion de rapports sexuels plus rapprochés.

nath9999: Pourriez vous expliquer un peu plus en quoi consiste la digue dentaire et comment la « fabriquer »? Et enfin surtout comment s’en servir sans que ça ne « casse » un moment de sensualité…?

Clotilde Genon: La digue dentaire est l’objet de débats sur le rapport risque-bénéfice de son utilisation lors des cunnilingus et des anulingus. La digue dentaire, c’est un carré de latex, dont l’objectif est de faire barrière entre la bouche et le sexe ou l’anus de la partenaire. Pour la fabriquer, il faut couper un préservatif masculin au niveau du réservoir puis dans le sens de la longueur. Vous pouvez utiliser un préservatif non lubrifié ou parfumé. Certaines personnes utilisent aussi du film alimentaire (non poreux, celui qui ne passe pas au micro-ondes) avec lequel on peut confectionner des digues dentaires sur mesure.

heyyou: J’ai 19 ans et en couple depuis quatre ans, mon médecin m’a dit qu’il était inutile d’aller voir un gynéco jusqu’à une éventuelle pénétration masculine. Qu’en pensez vous?

Clotilde Genon: J’imagine que votre médecin, comme beaucoup de ses confrères et consœurs, veut vous dire qu’en dehors d’un rapport hétérosexuel, vous ne risquez pas d’avoir des IST. Mais vous n’êtes pas obligée de suivre son conseil et je vous invite à être néanmoins suivie au niveau gynéco.

nath9999: Merci. Y a t-il d’autres moyens de protections que la digue dentaire? Et quels sont les actes moins/plus à risque?

Clotilde Genon: Pour ce qui est des autres moyens de protection, il y a le préservatif masculin pour les sex-toys, les gants pour les fists vaginaux et anaux, à utiliser avec du lubrifiant, Le dépistage et le suivi gynécologique sont aussi des bons moyens de prendre soin de sa santé sexuelle.

Panda F: Bonjour, une question sur le HPV: est-il transmissible entre filles ? Quelles sont les pratiques à risque ? Comment s’en protéger ? Et une question plus complexe à laquelle même les gynécos ont du mal à répondre : le HPV peut-il se loger dans la bouche et dans la gorge ? Est-il transmissible par simple baiser ?
Merci. Je pense que cette IST est beaucoup plus conséquente qu’il n’y parait.

Clotilde Genon: Les HPV constituent une famille nombreuse de virus dont certains sont à l’origine de lésions externes (verrues, condylomes) et d’autres à l’origine de cancers du col de l’utérus. Ce sont des virus qui se transmettent assez facilement mais qui n’ont pas les mêmes conséquences sur la santé. Ils peuvent se transmettre lors de rapports sexuels entre filles. On effectue pas de test de dépistage du HPV en tant que tel, ce sont des examens comme le frottis vaginal qui vont permettre de détecter des lésions dues au HPV. Il existe maintenant un vaccin destiné aux filles et pratiqué avant l’entrée dans la sexualité ou très rapidement après les premiers rapports. La question du HPV à l’origine des cancers de la gorge a été médiatisée récemment. Néanmoins, les résultats de l’étude présentée ne précisaient pas le type de HPV détecté, oncogène ou pas et ne parlaient absolument pas d’autres facteurs de risque beaucoup plus connus comme le tabagisme ou l’alcoolisme.

jo: Que font donc les pouvoirs publics sur ces questions??!! Les lesbiennes sont des citoyennes qui assument leurs devoirs et paient leurs impôts comme les autres, mais elles semblent complètements oubliées des politiques de prévention…

Clotilde Genon: Vous avez raison, mais les choses mais les choses semblent évoluer grâce à la mobilisation de militantes et d’associations. Pour la première fois, en 2010, le plan national de lutte contre le VIH/sida et les IST comporte des recommandations relatives aux femmes qui ont des rapports sexuels avec des femmes. L’investissement de l’Inpes sur la campagne Comment ça va les filles? est aussi une première.

moderateur: Le chat est terminé… le mot de la fin à notre invitée…

Clotilde Genon: J’étais ravie d’échanger avec vous. Le temps passe vite Je n’ai pas pu répondre à toutes les questions Et j’y répondrais très vite sur le blog Comment ça va les filles? Bonne soirée et à bientôt.

Pour rester informée sur la campagne Comment ça va les filles?, rejoignez le groupe sur la communauté.

Voir la vidéo de lancement de la campagne Comment ça va les filles?

Publicité